Mr. ROBOT : Just hacking… hypnotic

“We live in a Kingdom of Bullshit!” (Mr. Robot saison 1 Episode 10)

La plupart des scénaristes de films sur le hacking inventent une réalité inconnue avec des ‘bip bip’ trop forts, des clés USB qui contiennent tous les codes du monde et des dév’ qui crackent le minitel et chaque fois bien sûr c’est l’Armageddon. Un pitch du genre : « À la recherche de l’arme ultime une bande de hackers russes qui ressemblent tous à Vladimir fond se cracher un Air Force One qui sort tout droit d’une bibliothèque de GIF des années 90, la sécurité perd le contrôle » . En général ça passe en Prime-time entre deux pub Dell (merci Patrick !) et à la fin on se demande pourquoi on a perdu sa soirée avec cette bande de nerds slaves psychopathes.

hacking-magento

Tout est vrai, surtout l’arrière fond de la réalité, genre : Digital Lost Generation. Ça fait peur :  les DDos, les attaques par Brute-force, dictionnaires de mots de passe, l’énoncé des lignes de commandes… mais plus profondément c’est la « satire sociale » genre Balzac qui est vraie : le code comme une anorexie, les addictions et l’absence lancinante de père, la fuite de la réalité dans l’univers parallèle du code, la difficulté à communiquer, les personnalités scindées, les anarcho-capitalistes désintéressés et justiciers, la vie la nuit, le silence comme une seconde nature et le dialogue intérieur obsédant…  à l’heure où ne veillent plus que les malades dans les hôpitaux, les moines, les prisonniers, les fous et les mystiques et quelques talmudistes… Le film est écrit par une équipe de soutiers de la révolution digitale, des dev’ (« just a tech ! »). Ça se voit.

 “It began as a failure. Everything. My existence. I should recognize that. Accept it. For me, there’s no such thing as normalcy. My dead father appears and disappears at will. I talk to you, an invisible friend. I’d ask if you’re normal, but you never talk back.” (Eliott)

Par contre E Corp, alias Evil Corp ; genre théorie geek complotiste : « Ils font partie des 1% des 1% qui dirigent secrètement le monde, à coté de D-ieu sans autorisation » est moins réaliste. Réfléchis… pour vraiment le savoir il faudrait être assis à côté de l’Éternel dans le cockpit de pilotage du monde, Il parait qu’il a un joystick dans les mains… et parfois il s’endort. ça fait peur non ?

Pour la démocratie hackée… malheureusement… tout est vrai.

“Politics is for puppets” (Philip Price)

Les programmeurs de France 2 ont foiré le DDos de notre « temps de cerveau humain disponible » (Merci Patrick !). La saison 1 est programmée chaque lundi soir à 22 h 45 !
635975022348066986-1955765682_35

Bob l’éponge, Patrick 🙂

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s